L’Archidiocèse de Toamasina face au confinement

Le 25 mars dernier, fête de l’annonciation, le Diocèse de Toamasina a célébré la messe chrismale dans la chapelle de l’Archevêché Saint Joseph Toamasina. Cette célébration était initialement prévue dans le district missionnaire Anivorano-Est, une localité à une centaine de kilomètre de Toamasina. Mais en vertu du décret n°2020-359 du 21 Mars 2020, instaurant l’Etat d’Urgence Sanitaire à Madagascar dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus Covid-19, le déplacement à cet endroit et le rassemblement des personnes sont devenus strictement interdits, d’où la décision du Cardinal, en respectant la communiqué de la Conférence Episcopal de Madagascar datant du 21 Mars dernier, de consacrer pendant cette messe et d’une manière exceptionnelle à huit-clos dans sa chapelle, les huiles sacrés (Sanctum Chrisma ; Oleum Catechumenorum et Oleum Infirmorum) que les Prêtres utiliseront pour sanctifier les peuples de Dieu.

R.P Jean Aimé R. (Vicaire Général), S.E Cardinal Désiré TSARAHAZANA (Archevêque de Toamasina), R.P. Tantely Odilon A. (Secrétaire à l’archevêché), R.P. Félix R. (Aumônier de la Santé). Dimanche des Rameaux 2020.

Par tradition, c’est en cette messe chrismale aussi que tous les Prêtres d’un Diocèse renouvellent leur engagement et leur promesse de vie de pauvreté, de chasteté et d’obéissance envers leur évêque. Mais en cette année, à cause de cette pandémie, seuls quelques prêtres travaillant et résidant à l’Archevêché et à Cathédrale, assistés par quelques fidèles, ont pu exécuter ce rite de renouvèlement d’engagement.

Pour faire participer les chrétiens aux Messes quotidiennes, nous avons décidé de mettre en ligne, sur notre page Facebook toutes les messes de chaque jour. En moyenne, près de 2000 personnes suivent ces Messes chaque jour.

Toujours dans le cadre du confinement, en collaboration avec les médias locaux, la Messe du Dimanche des Rameaux a été diffusée sur la télévision publique régionale ainsi que quelques stations de télés et de radios locaux afin que les chrétiens puissent prier ensemble avec l’Eglise tout en restant chez eux.

Dans le domaine de développement, toutes nos activités et projets sont à l’arrêt sauf la formation des catéchistes dans le centre d’Antsiramandroso car ils sont en quelques sortes “confinés en permanence” même en dehors de cette pandémie de covid-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *