La paroisse Saint Louis de Montfort (Tanamakoa)

D’après les annales de la Paroisse Saint Louis Marie Grignion de Montfort, c’est le 1er Novembre 1958 que fut célébrée pour la première fois la messe en cette Eglise. Les procédures qui ont conduit à l’acquisition de ce terrain fut longues et laborieuses. En effet, c’est depuis le 30 décembre 1949 que commença la transaction initiée par les missionnaires montfortains auprès des autorités coloniales françaises. Ce terrain devraient en principe répondre à une double exigence : celle de la proximité de l’Hôpital Be et du camp militaire français ; les missionnaires se souciant de l’avenir de ces deux aumôneries. L’endroit projeté se trouve compris entre :
- La rue GUILBAUT, désaffectée et occupée actuellement par le Mosquée, au nord,
- Le Boulevard Joffre, à l’Est
- La rue Pasteur, à l’Ouest
- Et le boulevard La Bourdonnais au Sud.
- C’est seulement le 02 Mars 1951 que la Mission Catholique, sous l’égide du Père Jean CARRIOU, administrateur du Vicariat Apostolique de Tamatave, a été autorisée à ouvrir les pourparlers concernant cette demande d’acquisition.

Le 14 avril 1955, Mr Pierre BORDIER, Maire de Tamatave autorisa enfin la vente de ce lopin de terrain au Vicariat Apostolique de Tamatave, qui en fit l’acquisition le 1er Juin 1956 sous la dénomination de « PROPRIETE MONTFORT » Ce terrain vendu alors à la Mission Catholique est composé de 2 parcelles « indivises » dont l’une de 37 A 89 Ca a accueilli la construction de l’Eglise , et l’autre de 57A 37 Ca, la Maison de Formation des Sœurs Filles de Marie de Saint Denis de la Réunion. Comme toute acquisition de terrain nécessite préalablement un projet de société, il fut décidé alors de bâtir sur ce terrain :
- Une « grande salle » de 56 m de long
- Une école
- Et une maison d’habitation
Les travaux ont commencé aussitôt, cette année et un premier établissement en est sorti l’année 1958 : la grande salle. C’est là que fut célébrée la première messe en cette paroisse, le 1er Novembre 1958, par le Père Jean BOUVANT. Jusqu’en 1962, cette paroisse a été confiée au P Jean Bouvant aidé à partir de 1960 par le Père TOUZEAU Hyppolite…

1962 – 1971 : Le Père Jean-Marie ABIVEN, assurait la responsabilité de la Paroisse, c’est lui qui succéda au P. Jean BOUVANT comme Curé. Au cours de cette période, plusieurs prêtres se sont succédé pour l’aide dans la tenue de la paroisse :
- Le P. Angelo ROTA et Anselme PELLEAU (1962 – 1967)
- P. Auguste ROUVRAY (1967-1969)
- P. Joseph RAIMONDI (1969-1970)
- P. Angelo ROTA et Auguste ROUVRAY (1971)
Pendant ce temps, les présidents du conseil pastoral paroissial furent M RAKOTOMANANA Louis (1962-1967) et Régis RAZAFITSALAMA (1967-1974).

1972 – 1974 : ce fut le P. Auguste ROUVRAY qui remplaça le Père ABIVEN tandis que Mr Razafitsalama Régis d’être le président du conseil pastoral paroissial.

1974 – 1979 : le 1er février 1974, le Père Edmond Rasamoelina fut nommé curé de la Paroisse et y restera jusqu’en 1979. Mr Alphonse RAZAFINDRAIBE assura la présidence du conseil paroissial pendant 3 ans. Après lui, il y aura : - Mme MAGAZAY qui n’y restera que 3 mois,(1976)
- Mr Tsabotondroso Aubin Pierre (1976-1978)
- Et Mr DERA Cyprien (1979-1981)
Beaucoup de solennités ont été célébrées dans la paroisse durant cette période :
- Le 25ème anniversaire de prêtrise du Père curé Edmond Rasamoelina (01/08/1950-01/08/1975)
- Le jubilé de 25 ans de profession religieuse de Sœur Marie de Saint Jérôme, de la congrégation des Sœurs Filles de Marie de Saint Denis de la Réunion.
- Le jubilé de 25 ans de profession religieuse de Sœur Clélia, de la congrégation des Sœurs Filles de la Sagesse (02/02/1953-02/02/1978
- La célébration des vœux perpétuels de Sr Marie Esther Raharinirina
- Par ailleurs, c’est la prémière fois qu’une pace prépondérante a été attribuée aux responsables de catéchisme qui viennent de finir leur formation et qui sont « envoyés en mission », parmi eux un paroissien de Saint Louis Mr Iavizara Vincent.

1980 – 1981 : Le Père Anselme Pelleau succède au Père Edmond en tant que Curé de la paroisse mais en même temps il est chargé d’assurer l’aumônerie de l’Hôpital be. Mr Dera Cyprien devient président du conseil paroissial. Une première au niveau du diocèse c’est l’érection d’une commission inter paroissiale pour s’occuper des vocations particulières : MM. Ranosy et Iavizara Vincent en sont les représentants de la paroisse St Louis.

1982 – 1986 : le Père Dominique Robin a remplacé le Père Anselme Pelleau tandis que 3 présidents de conseil paroissial se sont succédé pendant son mandat :
- MM. Jean François Jariso (1982-1984)
- Léon RAVASI (1986)
- Et Randriamialison Georges.
Le mois de septembre 1986, le P. Dominique Robin fut nommé à d’autre fonction et il est remplacé par le Père Jean-Marie Abiven, aidé par le père Jeff Ramaeker.

1997 – 1990 : le père Abiven continua encore pendant 3 ans sa charge de curé avant d’être nommé à Ste Thérèse –Salazamay au mois de juillet 1990 en remplacement du Père Jean Baptiste qui prendre sa place comme curé à St Louis de Montfort. M . Randriamialison Georges reste président du conseil paroissial de St Louis Marie Grignion de Montfort.

1991– 1993 : souple, très compréhensif, et encourageant les paroissiens à savoir prendre leur responsabilité, le Père Jean Baptiste modèlera, pendant les 3 ans qu’il reste à St Louis, un exemple de paroisse pleine d’initiative . Ainsi a vu le jour :
• un comité de parents d’élèves du catéchisme (FRAMK : Fikambanan’ny Raiamandrenin’ny Mpianatra Katesizy) , qui aidera les éducateurs de la foi dans leur tâche et conscientisera les parents sur leur devoir de suivi des enfants.
• Commença aussi la célébration du mariage en groupe (Miara-mizotra) lors des célébrations pascales ou de noël afin que les conjoints ne soient pas freinés par des problèmes pécuniaires.
Le 03/07/1993, le Père Jean Baptiste tomba malade et fut admis à l’Hôpital Be et décèdera le lundi 05 Juillet suivant. Le Père Randrianasolo Edouard le remplacera provisoirement.

1993 – 1994 : c’est le dimanche 08/08/1993 que la paroisse Saint Louis de Montfort a accueilli le Père Randrianasolo Edouard en remplacement du Père Jean Baptiste décédé le 05/07/1993. Cette date coïncide en même temps à la cérémonie de « célébration de la foi » (communion solennelle), prévue de longue date. Cette occasion a été mise à profusion pour une première rencontre du conseil paroissial avec le nouveau curé : ce fut l’occasion de présenter toutes les forces vices de la paroisses : le conseil, les chefs de quartiers, les présidents d’associations et de mouvements catholiques. Le Père Edouard a initié un certain nombre de changements : prière du matin avant la messe, récitation de chapelet en attendant le commencement de la messe, …une récollection de 3 jours après les journées de travail afin de cibler les travailleurs, plus particulièrement les hommes… C’est au cours de son mandat que la paroisse a vécu un mandat de « triumvirat » à la présidence du conseil pastoral paroissial : MM. Randriamialison Georges, Radison Philippe et Totobesola Pacôme Henri, preuve d’un démarquage difficile lors du vote paroissial du 08/05/1994. Il fut décidé alors que les trois présidents exercent par alternance, jusqu’au prochain vote. Entre-temps, le Père Randrianasolo Edouard est découvert, mort chez lui, probablement assassiné d’après les premières constatations du médecin légiste, le mardi 20 septembre 1994. Mgr Rakotondrabe René a décrété la fermeture momentanée de l’Eglise St Louis de Montfort et a exigé aux paroissiens, d’abord, une amende honorable pendant un mois répartie comme suit :
- Dimanche 02/10/1994 : prière de conversion : célébration de la Parole ;
- 09/10/1994 organisation de journée de prière pour la paroisse ;
- 16/10/1994 jeûne et abstinence ;
- 23/10/1994 sacrement de réconciliation ;
Le dimanche 30/10/1994 toutes les paroisses de la ville se sont réunies dans l’enceinte de l’école Saint Joseph de Cluny, sous la conduite de Mgr René Rakotondrabe pour clore la célébration de l’amende honorable exigée pour effacer le sacrilège commis dans l’Eglise.

1995 – 2004 : le Père Razanadrakoto Félix devient curé de la paroisse en remplacement du feu Père Randrianasolo Edouard.
Tototbesola Pacôme Henri est président du conseil pastoral Paroissial de 1995-1998
Mr Soratra Michel (1999)
Mr Tsimbazafy Philippe ( 2000 – 2003)
Mr Albert (2003-2012).

2005 – 2009 : P. Mahatsara Aurélien est nommé curé de la paroisse. Il décèdera le 31 octobre 2009. Mr Albert reste président du conseil pastoral paroissial.

2008 – 2010 : Père Efadahy Pierre Bruno remplace feu Père Aurélien comme curé. En 2010 il est nommé recteur du séminaire propédeutique. Mr Albert continue à assumer la charge de président du conseil pastoral paroissial.

2010 – 2013 : Père Razafitsiarovana Marcel Mamy devient curé de la paroisse et y restera jusqu’en 2013. Mr Albert restera président du conseil paroissial jusqu’en 2012 et sera remplacé par Mr Dahy Léonard.

2013 - depuis cette année la paroisse Saint Louis Marie Grignion de Montfort est sous la houlette du Révérend Père Andriamahenina Jean Merci Théophile. La présidence du conseil pastoral paroissial tenu par Mr Dahy Léonard, dont le premier mandat s’était achevé en 2015, a continué pour un deuxième mandat de trois ans.

© TOTOBESOLA Pacôme, Décembre 2016