GARDE D'HONNEUR

A l’origine du Mouvement de la Garde d’Honneur, fut l’apparition du PARAY LE MONIAL (FRANCE), de Jésus-Christ à Sœur Marguerite Marie d’Alacoque, dans leur Chapelle, le 02 Juillet 1688. Jésus-Christ lui apparut, le cœur transpercé de glaive, lui demandant un témoignage d’amour et d’actes de réparation à son divin Cœur. Il lui dit en ces termes :
• « mon Cœur a soif de témoignage d’amour et de désire d’être aimé de tout le monde » ;
• « voici le Cœur qui a tant aimé les hommes et qui n’a rien épargné pour les aimer, hélas, très peu se montrent reconnaissants et la plupart, en retour, n’ont que du mépris, du sarcasme, d’irrévérence et du sacrilège. »
• « Mais toi, répare tant que tu peux leur ingratitude. Je désire que tu répares ».
Ce sont ces paroles de Jésus, qui poussèrent Sœur Marguerite Marie d’Alacoque, qui deviendra Sainte Marguerite d’Alacoque, à répandre le respect et le culte du Sacré-Cœur de Jésus et dont la devise est : « GLOIRE, AMOUR, REPARATION »

Demande et promesse de Jésus en quiconque voue une dévotion en son Cœur.

Au cours d’une de ses visions à Sr Marguerite Marie d’Alacoque, le Seigneur lui dit :
• « Ce qui me blesse c’est l’ingratitude des fidèles et leur irrévérence envers moi. Mais le plus blessant pour mon Cœur ce sont ceux qui ce sont consacrés à moi, qui sont à l’origine de tant d’infidélités. » Ainsi, le Seigneur lui a demandé que « le vendredi après le fête du Très Saint Sacrement » lui soit consacré pour honorer son Cœur très aimant et faire acte de réparation de ces infidélités. En contre partie il lui a fait la promesse:
• Don d’amour pour ceux qui communient les 9 premiers vendredis du mois consécutifs, la grâce qu’ils auront les derniers sacrements avant leur mort et qu’ils ne mourront pas en état de péché.
• Que son Cœur sera pour eux un refuge sûr.

La Garde d’Honneur à Madagascar et dans le Diocèse de Toamasina

Le Père Louis JOUEN, curé de l’église d’Ambohimitsimbina (Antananarivo) et les prêtres qui s’y sont succédé, P. Naflet et Brégère, ont dès 1864, voué un culte au Sacré-Cœur de Jésus, dans leur paroisse. Mais c’est en 1914, que la confrérie du Garde d’Honneur au Sacré-Cœur de Jésus a témoigné publiquement ce culte par des prières spécifiques et d’adoration au Très Saint Sacrement. Monseigneur Henri de Lespinasse de Saune en a pris acte le 17 Septembre 1914 tandis que l’Archiconfrérie de Bourg reconnut et autorisa son érection en 1917. Dans le Diocèse de TOAMASINA… C’est en la paroisse du Sacré-Cœur de Tanambao V qu’a débuté en 2000, le Mouvement de la Garde d’Honneur et SEM RAKOTONDRABE René Joseph autorisa officiellement son existence et favorisa sa propagation dans le Diocèse le 09 Juin 2002. Dans la paroisse du Sacré-Cœur, elle-même, ce Mouvement était activement animé par feue Madame Rasoarivao Véronique, qui ne cessa d’encourager ces collègues à témoigner amour , respect et dévotion au Sacré-Cœur de Jésus.

Organigramme

1- De 2000 à 2006
Présidente : Mme Rasoarivao Véronique
Vice-présidents : Mr Léon Ravasy
1er secrétaire : Mr Ranaivoson Narcisse
2emr Secrétaire :Mme Fanesy Roberline
1ère Trésorière : Mme Thérèse
2ème Trésorière : Mme Marthe
Prêtre Aumônier : P Razafitsiarovana, P Rakotoarisoa Jean Baptiste
Ainée accompagnatrice : Sr Thérèse ( N-D du cénacle)

2- De 2006 à 20010
Présidente : Mme Rasoarivao Véronique
vice présidente : Jaozara Barbe Sergine
trésorière : Loc Sao Yock Marie Jeanne
zélatrice : Sarengy Lucie, Praxède Augustine, Ratody Paul
Prêtre Aumônier : P Razafitsiarovana Paul, P Rakotoarisoa Jean Baptiste
Ainée accompagnatrice : Sr Victoire (N-D du cénacle)

3- Equipe actuelle du Diocèse
Présidente diocésaine : Mme Rozivelona Marie
1ère Vice-présidente : Mme Razanamiadana Justine
2ème Vice-présidente : Mme Diambelou Lucie
Zélatrice du Diocèse : Mme Sarengy Lucie
Trésorière : Mme Delifera Véronique
Secrétaire : Mme Impaly Christine