F.T.K. (abréviation en malgache pour un mouvement associatif familial chrétien)

I – ORIGINE

En 1959, sœur Gabrielle invita les hommes catholiques à organiser une association de couples qui sera dirigée par le père Remi RAMANANTOANINA. L’association fut sur pied et a été appelée FNTK. Le lien sacré du mariage et l’amour conjugal ont été ses sujets primordiaux ; ce qui devrait aboutir à la perfection du couple sur tout le plan surtout au niveau de la foi catholique. La fondation du FNTK a été approuvée par l’évêque et agréée par l’état le 03 octobre 1960.

C’est en 1967 que l’association est instaurée. Son siège se situe dans un quartier de Tananarive (Ampasamadinika). Son statut a été agréé par l’Etat le 11 février 1967, et approuvé par l’évêque par au sein de l’église. Sa première action pastorale fut de préparer les jeunes au mariage chrétien. Les époux Urbain RAMAROZAKA furent les premiers présidents et le père Adolphe RAZAFINTSALAMA l’Aumônier. L’association prend de l’ampleur et le FTK devient nationale. Il organise sa première grande conférence en mai 1974, conférence qui dure dix jours. Il est à noter que depuis sa fondation, le FTK prône la méthode naturelle d’espacement de naissance.

II – LA CREATION DU FTK

Le père Rémi RAMANANTOANINA, affecté à Tananarive, a constaté l’existence de ces deux associations, mais ils ont exactement les mêmes aspirations et les mêmes objectifs. Il a alors proposé la fusion des deux et a baptisé FTK cette union. Le FTK a son statut et ses règlements intérieurs qui sont agréés par l’état le 07 juin 1974. Le FTK reçoit la bénédiction du collège des évêques en 1982, c’est donc une branche à part entière au sein de l’église. L’association s’efforce de vivre à l’image de la Sainte Famille de Nazareth (Jésus, Marie, Joseph). Ses objectifs :
- Promouvoir la famille dans sa vie sociale, culturelle et surtout confessionnelle.
- Aider la jeunesse catholique à préparer son avenir et lui faire savoir que la foi doit primer sur la culture.

III – AU SEIN DU DIOCESE

1. District d’Anivorano-Est : Le couples qui ont été formés au CEFR (Centre d’Education Familiale Rurale) d’Antsiramandroso ont fondé FTK en 1987, ils y sont restés pour travailler. Parmi les membres fondateurs, il y a les époux Jean Oswald RANDRIAMBOLOLONA. Jusqu’en 2012, le bureau central ne connaissait que le FTK d’Anivorano-Est.

2. District de Brickaville : L’association existait déjà depuis 1995, mais comme Anivorano-Est lui est difficile d’accès, elle restait dans l’ombre. La présidente Mme Olga raconte que c’est un chrétien de Fianarantsoa qui est l’instigateur du FTK. Les membres ont travaillé à cœur mais l’existence de l’association a toujours été ignorée par le bureau central. C’est après l’instauration du FTK à St Paul Mangarivotra (Tamatave) qu’il y a eu des échanges de contact entre les associations

3. District d’Ilaka-Est : Le FTK y a vu le jour en 2012. C’est le président national Claude Gérard ANDRIANOME et son épouse qui l’ont mis sur pied et le Père Dominique RAFILATSIMORA s’en est occupé. Le Père RAVO, actuel aumônier, est arrivé à faire un travail de Titan avec ses dix-huit petites paroisses rurales. Le couple Guy RANDRIANOMBANA est le président actuel.

IV – FTK DIOCESE DE TAMATAVE

1. L’origine Un couple du quartier Ste Anne paroisse St Paul Mangarivotra (Pascal BELALAHY) désirait créer une association s’occupant uniquement des couples mariés à l’église. Des années plus tard, en août2012, les Sœurs Filles de la Sagesse les ont conseillés de se renseigner au CNPC Antanimena Tananarive. Leur souhait s’est exaucé. Monsieur Claude Gérard ANDRIANOME président national du FTK programmait déjà depuis longtemps l’installation de l’association à Tamatave. Mais il n’y connaissait personne. En recevant Pascal BELALAHY à son bureau, il a trouvé une solution à son problème. Ce dernier est rentré avec tous les documents sur le FTK et fut prêt à donner le maximum de rendement.

2. Les étapes suivis
- Rencontre avec le Curé Père Jean Aimé RAKOTOARIMISY vicaire général du diocèse mais domicilié à la paroisse St Paul Mangarivotra. - Entrevue et demande de mis en place du FTK
- Approbation par le Curé de l’équipe pour former l’association au sein de St Paul
Le 16décembre 2012, les membres du bureau sont formés, constitués de Pascal BELALAHY et Victoire KALOVAO présidents, Jean Louis et RAVOLAFIDY vice-présidents.

3. Réunion des bureaux : Le 18 et 19janvier 2013, une première rencontre est organisée par le Père Jean Aimé RAKOTOARIMISY (V.G.). Ampasimbe est représenté par dix membres, Ilaka-Est : un membre, Anivorano-Est par les époux OSWALD et St Paul par cinq membres. Les principaux sujets de débats de cette rencontre sont : les problèmes conjugaux, les relations sociales, la maternité et les traditions. Ils se sont séparés avec des échanges d’adresses et de numéros de téléphones. Pascal BELALAHY est ensuite envoyé auprès du président national et de son épouse leur remettre une invitation de visite. L’évêque et le vicaire général sont avisés de leur arrivée à Tamatave le samedi 26avril 2013 pour rencontrer tous les couples catholiques dans le diocèse de Tamatave. Le vicaire général et l’évêque y ont été cordialement invités. Ce fut une occasion pour constituer le bureau du FTK du diocèse. Ce sont toujours les couples Pascal BELALAHY qui sont élus président et le couple Jean Louis vice-président.

4. Les réalisations
- Ralliement des FTK des districts et de celui de Tamatave
- Visite d’Ampasimbe et d’Anivorano
- Installation du FTK dans les sept paroisses de Tamatave ville
- Recollection trimestrielle pour des partages et des échanges d’expériences
- Rencontre des membres lors du nouvel an pour étoffer l’amitié
- Retraite pour le foyer chrétien
- Visite tous les ans des jeunes délinquants à Betainomby
- Mise au point du statut du FTK du diocèse

5. Les districts et les paroisses où le FTK est présent
- District d’Anivorano-Est : 1987
- Ampasimbe district de Brickaville : 1995
- District Ilaka-Est : 2012
- Paroisse St Paul : 2012
- Paroisse Ste Thérèse : 2013
- Paroisse Sacré Cœur : 2014
- Paroisse St Jean Baptiste Analakininina : 2014
- Paroisse St Louis de Montfort : 2014
- Paroisse St Jean XXIII : 2015
- Eglise St Pierre Ampasimpotsy (vicariat St Paul) : 2015
- Paroisse St Jean Apôtre Morarano : 2016

Instauré en 2012, le FTK est le benjamin de tous les mouvements associatifs au sein du chef-lieu du diocèse de Tamatave. Le bureau actuel est présidé par les époux Jean RAKOTONDRATSIMA. Les équipes et les membres doivent travailler dur pour sauvegarder l’union de la famille. Cette dernière rencontre aujourd’hui trop de problèmes sociaux. On constate trop de discordes et de divorces au sein de la famille malagasy. Le FTK diocèse de Tamatave fêtera son trentième anniversaire. Et en 2017, le FTK national va souffler les cinquante bougies de son existence. Chers membres et associés, nous vous invitons à vous y préparer pour que ces jubilés soient réussis. Et nous prions tous les prêtres des districts et des paroisses à accepter l’installation de FTK. Ce sera une aide précieuse pour ces prêtres, et un tremplin pour la vie chrétienne de la famille.

(traduction de Justine RAKOTOVAOZARASOA)