DISPENSAIRE MAROTSIRIRY

La région de Mahanoro compte 291 884 d’habitants. Elle compte 9 communes: Mahanoro, Betsizaraina, Masomeloka, Ambodiaharina, Ankazotsifantatra ,Ambinanandrano, Ambinanaidilana, Andranombomaro,Manjakandrina, Taravinany. Marotsiriry fait partie de la commune de Betsizaraina qui se situe à 18 Km de la ville de Mahanoro et à 283 km de Toamasina. C’est une zone enclavée et souvent ravagée par les cataclysmes naturels tels que le cyclone, l’inondation, le feu de brousse….etc. Les gens vivent de la pêche, de l’agriculture, de l’élevage et de l’artisanat.

Historique

ECAR DISPENSAIRE Marotsiriry est fondé le 24 Avril 1973 dans Commune Rurale de Betsizaraina par la communauté Filles de la Sagesse. Au début c’était un centre de formation pour les jeunes afin qu’ils montent un projet de développement pour améliorer leur vie. Puis le centre a évolué en dispensaire car en même temps les Sœurs ont soigné les stagiaires et leur famille.

Le 28 Décembre 1974, le centre est transféré à Marotsiriry, un village qui se trouve à 4 Km à l’ouest de la Commune Rurale de Betsizaraina. Le 20 Août 1974 le Dispensaire a eu l’autorisation d’ouverture. Progressivement les sœurs ont soigné les malades qui sont venus chez elles. En plus elles faisaient une visite à domicile pour les lépreux à cause de leur demande. Les sœurs assuraient la consultation externe et les soins médicaux dans les 3 pièces de la communauté. 2 Sœurs, et 2 personnes d’appui occupaient cette activité avec la fondatrice. Elles ont participé au programme de la protection Maternelle Infantile en 1988.

Organisation

Actuellement il existe 6 personnes travaillant dans ce Dispensaire dont deux infirmières ; une sage femme, une aide soignante, deux personnes d’appui. Ils travaillent presque six jours sur sept en faisant une consultation externe et des soins. Il y a aussi les différents services :
* service laboratoire (parasitologie, crachat, IST, paludisme )
* service de tuberculose (centre de diagnostic et centre de traitement)
* service de la santé de mère et enfant (programme élargie de vaccination : PEV, consultation prénatale : CPN)
* visite à domicile
* service agriculture : culture riz et maïs et plusieurs sorte de légumes, et petite gargote (pour aide les malades à subvenir à leur besoin en nourriture et en soins d’hygiène.
Un bâtiment pour les Tuberculeux a été fondé en 2013. Un autre bâtiment pour les malades soignés qui viennent de loin a vu le jour en 2015 .Actuellement il accueille aussi les malades venant des communes périphériques.

Objectifs

Objectif global : une contribution à l’amélioration de la santé de la population dans le district de Mahanoro et ses périphériques.
Objectifs spécifiques :
* la population possède une santé saine,
* les malades dans la zone où travaille le Dispensaire trouvent les soins correspondant à leurs maladies.
* Les femmes et les enfants sont protégés devant les différentes maladies.

EVOLUTION : perspective pour l’avenir sur les deux niveaux

Le Dispensaire a évolué progressivement surtout concernant les différentes activités. Les villageois ont de plus en plus confiance au centre. De plus, le dispensaire peut leur fournir quelques besoins quotidiens : salaire, fourniture, réparation et même quelques constructions… Grâce à l’aide d’ASS0CIATION VONJY qui nous aide à financer la moitié du coût de construction de la maison d’accueil et l’ASSOCIATION AVEC qui nous aide à avoir les différentes formations ainsi que la maison des tuberculeux.

Les problèmes vécus :

Installation électrique par panneaux solaire et la latrine avec puits sont insuffisants. L’agencement intérieur comme les lits, les matelas, les chaises, les armoires, les tables et tous les matériels médicaux doivent encore attendre par manque de budget pour les deux maisons. Il y a une insuffisance de personnels et de matériels.