CARITAS

Qu’est ce que la Caritas ?

Tout baptisé fait partie automatiquement de la Caritas, il est appelé à partager ce dont il dispose. Mais il existe une commission nationale et diocésaine qui doit coordonner toutes les œuvres de la Caritas. C’est ainsi que le bureau diocésain a été érigé depuis 1974. Ci dessous, les présidents de cette commission qui se sont succédés :
- Autrefois : Jean François JARISON
- Vers 1985 : Alfred Régis LAIZAKA et Ignace BEFARY
- 1994 à 2001 Frère Alphonse SALAVA (FEC) et Jean TONGAMILA
- 2001 à 2004 Louisette RASOLOARISOA et Jean TONGAMILA
- 2004 à 2007 Louisette RASOLOARISOA et Dr Nestor RATIARSON
- 2007 à 2010 Gabrielle RAZANAMANGASOA et Dr Emmanuel RAKONTONDRALAHY
- 2010 à 2014 Gabrielle RAZANAMANGASOA et Dr Emmanuel RAKONTONDRALAHY
- 2014 à septembre 2015 Gabrielle RAZANAMANGASOA et Dr Emmanuel RAKONTONDRALAHY

Depuis la formation de la Caritas diocésaine, son activité consistait surtout à : - des distributions de vêtements usagés et d’alimentation.
- aides aux sinistrés après le passage des cyclones.
- secourisme et assistance des localités victimes d’incendies. Ce sont les paroisses, diocèses et les districts qui participent grandement à ces distributions aidés par les ECAR BASTA.

Activités de la Caritas.

Par ailleurs la Caritas est toujours à l’écoute des pauvres et des malheureux des paroisses et des districts. Elle procure des formations pour les comités locaux (concernant la GRC, le leadership, le management, la comptabilité, le suivi et l’évaluation, et l’urgence) avec l’appui de la BASTA, l’ONG Saint Gabrielle et l’ODDIT. La Caritas aide à la réalisation de voyages d’échanges, à l’animation de assemblées générales et d’ateliers. Elle organise une journée Caritas tous les 4 e Dimanche du Carême, suivi d’une quête. Elle s’occupe aussi des recollections, de la journée des malades du bon pasteur, des visites de districts, de l’animation pour la promotion des activités d’équipe de la Caritas, des élections de groupes.

La Caritas a mis en place un système à la suite des passages de cyclone, en créant des travaux pour lequel il y a une participation, « des vivres contre un travail ». Ils refont les maisons, en contrepartie Cartas fournit le repas. Elle a mis en place une aide alimentaire pour certaines catégories de gens durant les périodes de grandes pluies, peu productives. Elle a créé des centres de protection sociale, à Saint Paul Mangarivotra et au Sacré Cœur.

Elle a mis en place des bureaux de Caritas dans les paroisses et les districts, en coopération avec d’autres Caritas régionales, pour acheminer des malades vers Toamasina. Elle forme les personnes qui ont bénéficié d’infrastructures, elle propose des formations :
* Pour l’amélioration de l’agriculture, avec BASTA,
* Des catéchistes,
* Concernant la GRC (gestion des risques et catastrophes).
Elle encourage les paroisses et les districts à créer un bureau de coordination de la Caritas.

Provenance des fonds

Il est à remarquer que chaque district et chaque paroisse a sa propre organisation et sa propre manière d’intervenir au sein de son entité. Caritas n’a pas de fonds propres, omis la participation des paroisses et des districts, au cours des journées Caritas. Pour les secours d’urgence et les incendies, le fond d’urgence vient de l’ECAR BASTA, il est destiné à l’achat de semences et de aides alimentaires. Par ailleurs toutes les formations, recyclages, visites de districts, assemblées générales et voyages d’échange sont financés par l’ECAR BASTA. Les activités de Caritas Madagascar sont financées par les cotisations annuelles venant des paroisses et districts, des quêtes régulières et des organisations de journées de Caritas. La Caritas propose aussi la vente de T-Shirts, de tenues et de CD.

Pour approfondir sur le CARITAS
International : http://www.caritas.org/fr/
Madagascar : http://www.caritas.org/fr/ou-nous-trouver/afrique/madagascar/