Frères Montfortains de Saint-Gabriel

L'Institut des Frères Montfortains de Saint-Gabriel constitue l'une des branches de la famille montfortaine qui s'inspire de la spiritualité de Montfort. L'Institut des Frères Montfortains de Saint-Gabriel est dans l'Église, un institut religieux de vie consacrée, de droit pontifical, dont les origines remontent à saint Louis-Marie de Montfort et qui a reçu l'approbation du Saint-Siège le 19 février 1910.

L'origine des Frères de Saint-Gabriel remonte aux compagnons de Montfort qui collaborèrent avec lui dans les missions et dont certains faisaient parfois l'école aux enfants pauvres. Au siècle suivant, dans la lignée de ces premiers frères et au moment où, en France, le clergé se préoccupait de multiplier les écoles, les Frères de Saint-Gabriel furent constitués en congrégation autonome enseignante par le P. Gabriel Deshayes, supérieur général des Instituts Montfortains. À sa mort, en 1841, ils étaient une centaine dont certains engagés dans l'éducation des sourds-muets qui deviendra un champ privilégié de leur mission.

Les Frères Montfortains de Saint-Gabriel est une congrégation enseignante qui puise sa tradition éducative dans son fondateur, saint Louis-Marie de Montfort (1673-1716), son refondateur, Gabriel Deshayes (1767-1841) et ses premiers supérieurs généraux. Ses membres se vouent à Dieu par la profession des conseils évangéliques vécus en communautés fraternelles. L'Institut se consacre surtout à la mission éducative

Très présente à travers le monde, Ils sont aujourd'hui 1200 répartis en 32 pays et en 15 provinces religieuses : une en Amérique, trois en Afrique, deux en Europe et neuf en Asie.

En 1903, les Spiritains, responsables de l’évangélisation du vicariat apostolique de Madagascar nord, font venir les Frères de Saint-Gabriel pour enseigner dans les écoles de la mission catholique. Quand les pères Spiritains créent une mission, ils commencent par organiser un lieu de culte et une école. C’est pourquoi ils font appel aux frères enseignants qui vont jouer un double rôle : instruire et catéchiser.

Les trois frères pionniers : F. Maurice 57 ans, le F. Octavius 43 ans et le F. Philippe de Néri 28 ans arrivent dans la rade de Diégo-Suarez le matin du 17 septembre 1903. Le surlendemain le frère Octavius accompagné du Père Fortineau et de Monseigneur Corbet quittent Diégo-Suarez pour la mission de Fénérive-Est, tandis que les frères Maurice et Philippe de Néri restent à Diégo.

Les grandes dates et lieux de 1903 à 2016
• 1903-1933 : Diégo-Suarez
• 1903-1916, puis 1983-1998 : Fénérive-Est
• 1904-1905 : l’île Sainte-Marie
• 1905-1949 puis 1955-1986 : Nossy-Be (Hellville)
• 1929 à nos jours : Majunga
• 1972-1983 : Mahanoro et Vatomandry
• 1972 à nos jours : Tamatave
• 1993 à nos jours : Tananarive
• 1998 à nos jours : Fandriana
• 2005 à nos jours : Antsirabe

Les activités des Frères Montfortains de Saint Gabriel Diocèses de Tamatave :
Les frères sont arrivés dans le Diocèse en 1972. Ils travaillaient dans la mission de Marotsiriry, Mahanoro, Vatomadry, Antsiramandroso et Tamatave. Actuellement, les frères continuent la formation des jeunes dans trois domaines :
• Centre de formation professionnel (CCS-Garçon),
• École primaire,
• Développement et assainissement (ONG-SAINT GABRIEL).