ACTUALITES

1869 – 2019 : 150ème Année de l’Ecole Saint Joseph Garçons

« Saint Joseph Velona, Velona mandrakizay… »
Saint Joseph vivant, vivant pour toujours…

C’est sur ce slogan que réitère la communauté éducative de Saint Joseph Garçons d’Ampasimazava-Toamasina pour l’ouverture de la célébration du jubilé de 150ème année d’existence de leur école.

Sous le haut patronage de Son Eminence Monseigneur Désiré Cardinal TSARAHAZANA, Archevêque de Toamasina, Le Révérend Père Vicaire Général Jean Aimé RAKOTOARIMISY, Cher Frère Mamy Olivier RABARONE, Visiteur du District d’Antananarivo, la grande famille Lasallienne de Saint Joseph Garçons et les fidèles du Diocèse de Toamasina fêtent une fois de plus la 150ème année de cette Ecole le jour du 19 Mars 2019, fête de Saint Joseph.

Notons bien que l’Ecole Saint Joseph Garçons est une Ecole Primaire Catholique implantée dans le Diocèse de Toamasina le 26 Octobre 1869, sous la direction de la Congrégation des Frères des Ecoles Chrétiennes. A cette époque là, il n’y avait que les garçons seulement ont pu fréquentés cette Ecole. C’est pour cela qu’on l’appelle « Saint Joseph Garçons ». Ce n’est qu’à partir de l’année 1972 qu’elle a été ouverte aux filles et garçons.

Depuis son ouverture, ce sont toujours les missionnaires français qui ont dirigé l’Etablissement jusqu’en 1968, date où les Frères autochtones ont pris la relève à la direction. Au total, treize (13) Directeurs se sont succédés à cette Ecole jusqu’à nos jours.

Pour qu’il y ait une continuité d’éducation, Saint Joseph s’occupe de la Petite Section jusqu’en classe de 7ème. Après l’obtention de leur premier diplôme, ces élèves continuent leur cycle au Collège Stella Maris, une Ecole appartenant toujours aux Frères des Ecoles Chrétiennes.

En tant qu’Ecole Catholique, Saint Joseph est ouverte au public sans distinction de race, ni couches sociales, ni de la religion. Elle est réservée surtout à l’Education des pauvres, selon le charisme du Saint fondateur de la Congrégation Jean Baptiste de la Salle, avec le leitmotive « Foi, Fraternité et Service ».

Il est important aussi de souligner que Saint Joseph de Toamasina a formé des gens qui ont tenu de haute responsabilité dans le pays, tel que l’ancien Président de la République l’amiral Didier RATSIRAKA, l’Ancien Premier Ministre Jacques SILLA et d’autres que nous n’arrivions pas citer.

Trois (3) jours successifs ont été réservés à cet événement. Une journée a été consacrée au carnaval à travers la Ville de Toamasina effectué par élèves, parents d’élèves et tous les éducateurs de l’établissement. Une journée de « Kermesse » dans l’enceinte de l’Ecole. Et évidemment une grande messe à la Cathédrale Saint Joseph, présidée par Son Eminence Monseigneur Désiré Cardinal TSARAHAZANA, Archevêque de Toamasina, suivi d’une remise de médaille de travail (Médaille de Bronze et Argent), en guise de récompense, aux enseignants et aux personnels de l’Ecole.

Dans sa prédication au cours de la Célébration Eucharistique, Son Eminence Le Cardinal a transmis un message à tous et à chacun : « Comme Jésus âgé de douze (12) ans et qui resta au temple de Jérusalem, assis au milieu des docteurs »… (Luc 2, 41-51a), et qui a dit à ses parents angoissés à sa recherche durant trois (3) jours… « Pourquoi me cherchez-vous ? Ne saviez-vous pas que je me dois aux affaires de mon Père ? ». Le message de Son Eminence Le Cardinal a été bien clair, « il nous exhorte à réactualiser ces paroles de Jésus : Parents d’élèves, enseignants et éducateurs, faites tous vos travaux selon la volonté de Dieu. C’est très important dit-il de connaître la volonté de Dieu dans notre vie quotidienne, à travers l’éducation chrétienne que nous exerçons auprès des enfants qui nous sont confiés ».

Nous félicitations la Congrégation des Frères des Ecoles Chrétiennes qui nous a donnée des Frères dévoués au service de notre Diocèse pour les biens de nos enfants durant ces 150ans. Nous leur souhaitons toujours une bonne mission d’Evangélisation car l’Ecole c’est une pépinière de vocation pour l’Eglise.

Nos remerciements s’adresse également au « VRM » (Vondron’ny Ray amandrenin’ny Mpianatra) qui se traduit « Association des parents d’élèves », pour l’organisation de cet événement marquant pour la réussite de la fête... « Vive Jésus dans nos cœurs….A jamais ».

Publié le 2019-03-20

Débat–Echanges 4ème Edition organisé par MCCP du Diocèse de TOAMASINA

Le débat-échanges organisé par MCCP du Diocèse de TOAMASINA s’est bien déroulé le soir du mardi gras 05 Mars 2019 de 18h00 à 21h à « l’Espace OMI-NDL ». Notons bien que cette organisation est périodique chaque année. A cette occasion, ils invitèrent quelques responsables laïcs dans le Diocèse. Sont venus assister à ces échanges aussi :
- Son Eminence Le Cardinal,
- Révérend Père Vicaire Général accompagnés de sept (7) autres Prêtres travaillant dans le Diocèse
Cette fois-ci s’est bien marqué par l’arrivée du Président National à Antananarivo, Monsieur DOKOLAHY Lahinirina Donné et Madame Eulalie, du MCCP de Fénérive Est, ainsi que tous les Présidents du Conseil Pastoral de toutes les Paroisses de Toamasina ville.

La « RESPONSABILITE » des Laïcs dans l’Eglise était le sujet d’échanges au cours de cette 4ème Edition. Révérend Père LEBAMISAINA Pâques Adoré a ouvert le débat en posant la question à l’assemblée : « Pourquoi les Laïcs ne sont-ils pas bien engagés dans le ministère de l’Eglise » ? Le débat ouvert a était chaud. Des échanges ont eu lieu avec Son Eminence Le Cardinal, les Prêtres et tous les ressortissants de l’Eglise ayant des postes de responsabilité dans le pays ainsi que la société civile. Raison pour laquelle, le MCCP organise cet événement chaque année.

Il est à noter que les 35 équipes leaders du MCCP dans les 18 Diocèses de Madagascar se rencontrerons à Antananarivo les 11 et 12 Mai 2019 prochain. 350 membres y seront attendus. Cette rencontre se coïncidera avec la 1ère Assemblée Plénière Ordinaire des Evêques de Madagascar. Et par cette même occasion, on célébrera le 30ème année du MCCP à Madagascar. Dans l'attente de cette prochaine rencontre, tout le monde espérait alors, la naissance et la présence du MCCP dans le Diocèse de Mahajanga, selon la communiquée du Président National, Monsieur DOKOLAHY Lahinirina Donné, ce soir du mardi gras.

Publié le 2019-03-07

L’ARCHIDIOCÈSE DE TOAMASINA EN FETE – ORDINATION DIACONALE

Une fois de plus, les fidèles de l’Archidiocèse de Toamasina ont éclaté leur joie à la Cathédrale Saint Joseph d’Ampasimazava le Dimanche 03 Mars 2019 en accueillant les trois (3) nouveaux Diacres ordonnés par son Eminence Le Cardinal Désiré TSARAHAZANA, Archevêque de Toamasina. Il s’agissait du :
- Frère VELONJARA Pascal,
- Frère RASOLOFONDRAVALO Lova Uhland Samson,
- Frère ROGER Alain.

C’est un temps fort pour le diocèse, car juste un mois après l’Ordination Diaconale des six (6) Frères et l’Ordination Sacerdotale de deux (2) Diacres dans la Congrégation des Oblats de Marie Immaculée, à la Paroisse Notre Dame de Lourdes, voilà déjà tous les chrétiens du Diocèse entier avec les familles respectives des nouveaux Diacres rassemblés autour de leur Evêque.
Fr Pascal : « Tompoko, mba te ahita an’i Jesoa izahay ». Jo. 12, 2 (Seigneur, nous voudrions bien voir Jésus)
Fr Samson : « Matokia, mitsangana fa antsoiny ianao ». Mk 10, 49b (Aie confiance, lève-toi ! Il t’appelle)
Fr Roger : « Hanompo ny Tompo izahay ». Josoe 24, 15b (…nous allons servir Yahvé)
Voilà les extraits bibliques choisis comme devise qui animait la vie de nos nouveaux Diacres. Au cours de la liturgie la veille de l’Ordination, devant tous les chrétiens à la Cathédrale Saint Joseph, chacun d’eux a témoigné leur parcours de vie, leur cheminement vocationnel, les difficultés rencontrées et surtout comment Dieu les a appelés parmi tant d’autres à cette vie sacerdotale…

La Cérémonie d’Ordination a commencé à 9h et se terminait à 12h30, précédée d’une procession de tous les Prêtres du Diocèse qui y sont présent et les nouveaux Diacres, évidemment encadrée par Son Eminence Le Cardinal. La Liturgie a été bien animée par la chorale de la Cathédrale de Saint Joseph, avec les rites liturgiques habituels, bien sûr avec les nouveaux chants que tout le monde connait bien dans un carbet bien préparé, etc… Pour terminer cette journée, une agape fraternelle fut organisée dans l’après-midi à la grande salle du Séminaire d’Androranga. C’est un moment de partage de joie ensemble avec ces nouveaux Diacres et toute la famille respective, ainsi que les fidèles du Diocèse.

Nous remercions le Bon Dieu de nous avoir encore donné sa grâce à travers ces trois nouveaux Diacres qui vont accomplir la mission d’évangélisation dans notre Diocèse.
Merci à Son Eminence Le Cardinal Désiré TSARAHAZANA d’avoir donné le Sacrement de l’ordre à ces trois Frères.
Merci à tous ceux qui ont participés à cette Ordination, de près ou de loin…Que Dieu Tout Puissant vous accorde sa grâce tout au long de votre vie. MERCI !!!!!!!!!

Publié le 2019-03-04

Messe d’action de grâce du Père Tantely Odilon à Maroseranana

Récemment ordonné Prêtre le 04 novembre 2018, le Père Tantely Odilon a rendu visite à son village natal de Maroserana, dans le District Missionnaire d’Anivorano-Est et de Brickaville (selon la subdivision administrative de l’Etat), pour célébrer une Messe d’action de grâce.

L’évènement a réuni tous les chrétiens de la région, ainsi que des villageois des environs de Maroseranana car c’est la première fois qu’un natif de ce village est ordonné Prêtre. C’est une fierté pour eux mais ils espèrent également que ce Prêtre fera quelques gestes pour développer cette région, du moins en ce qui concerne leur évangélisation.

Selon la tradition malgache, après la Messe a eu lieu le « Nofon-kena mitam-pihavanana » (repas familial par un sacrifice de zébu) où tous sont invités pour exprimer et fortifier le lien qui unit tous les villageois et chrétiens présents à cet événement.

Notons que Maroseranana se trouve à 72Km à l’Ouest de Brickaville dont 15Km en taxi-brousse, 17Km en pirogue et 40Km accessible seulement à pieds.

Merci à tous ceux qui étaient présents pour honorer cet événement, les Prêtres Montfortains travaillant dans le District d’Anivorano-Est, tous les chrétiens et villageois ainsi qu’à Melle Cécile, une coopérante française, rendant service au Diocèse de Toamasina, qui a fait avec nous ce difficile trajet.

Publié le 2018-12-19

Jumelage Albi-Toamasina : des Tarnais à Toamasina pour l'annuel pèlerinage à Andovoranto

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots?
Nous sommes trois Tarnais, c'est-à-dire venant du diocèse d'Albi dans le Tarn, dans le sud-ouest de la France, à 1 h de route de Toulouse et 2h30 de Lourdes.
Rose-Line Coureau est célibataire, professeur de lettres, Bertrand et Blandine de Solages, mariés depuis 31 ans, ont 6 enfants et 8 petits-enfants ; Bertrand est ingénieur, directeur d'une usine Michelin, et Blandine est mère au foyer.

Quelle est votre mission dans l’Eglise ? Et à quel titre êtes-vous ici ?
Nous faisons partie tous les trois du Comité de Jumelage diocésain Albi-Toamasina, créé par notre évêque, Mgr Jean Legrez, début 2017 suite à l'officialisation du jumelage entre nos 2 diocèses. De plus, Rose-Line est responsable du Service diocésain de la Mission Universelle de l'Eglise d'Albi. Blandine est catéchiste en collège. Bertrand assure des services de liturgie, en particulier par le chant choral. Nous sommes envoyés par notre archevêque et par le Comité d'Albi pour vous rencontrer et participer au pèlerinage d'Andovoranto.

Quelles sont vos impressions de votre séjour avec nous ?
Nous sommes émerveillés par l'accueil chaleureux que nous recevons, par votre joie de vivre, par la jeunesse de vos prêtres et de vos assemblées.
- "Depuis mon arrivée, je suis touchée par la vie fraternelle entre vous tous, par l'attention que vous vous portez les uns les autres dans la vie quotidienne, et par la manière dont vous nous insérez au milieu de vous." Rose-Line
- "Venant ici 180 ans après Mgr Henri de Solages, notre oncle, en voyant la vitalité de votre Église, nous expérimentons la parabole de Jésus sur le grain de blé tombé en terre qui meurt avant de donner du fruit." Bertrand et Blandine

Merci pour votre accueil et votre témoignage !
Rose-Line, Blandine et Bertrand

Publié le 2018-11-28

Trois nouveaux Prêtres pour le Diocèse de Toamasina

Le Diocèse de Toamasina tout entier rend grâce à Dieu pour les trois nouveaux prêtres, qui viennent d’être ordonnés le Dimanche 04 novembre 2018. La célébration a eu lieu à la Paroisse Saint Louis de Montfort Tanamakoa Toamasina, messe présidée par son Eminence Cardinal Désiré TSARAHAZANA.

Elle est précédée par la bénédiction du foyer Saint Louis de Montfort, le samedi 03 novembre ainsi que par les témoignages des ordinands, pendant lesquels, ils exposaient aux chrétiens leur cheminement jusqu’au jour où ils vont recevoir le sacrement de l’ordre.

Pendant cette messe est également fêté le soixantième anniversaire de la première messe dans cette paroisse dont la date exacte est le 01 novembre 1958.

Il est à noter que deux de ces trois prêtres sont originaires de cette paroisse et ce sont les premiers de ce genre. Prions pour la Paroisse Saint louis de Montfort, pour les Nouveaux prêtres et pour le Diocèse de Toamasina tout entier.

Publié le 2018-11-06

Ordination presbytérale

Son Éminence Le Cardinal Mgr Désiré TSARAHAZANA, Archevêque de Toamasina
Révérend Père Jean Aimé RAKOTOARIMISY, Vicaire Général
Révérend Père Herménégilde Théodore MAHAFALY, Correspondant Diocésain
Révérend Père Joseph Didona TOMBOZAFY, Curé de la Paroisse Saint Louis M. G. de Montfort
Tous les Prêtres de l’Archidiocèse de Toamasina
Tous les Religieux travaillant dans l’Archidiocèse de Toamasina
Tous les séminaristes de l’Archidiocèse de Toamasina
La Paroisse Saint Louis M. G. de Montfort
Les Familles des ordinands

Ont la joie de vous inviter à l’ordination presbytérale des Diacres suivants :

- IANGY Marius Félix
- ANDRIAMAMONJINIRINA Tantely Odilon
- YVY Serge Julien

Qui aura lieu à la Paroisse Saint Louis M. G. de Montfort Tanamakoa Toamasina, le Dimanche 04 Novembre 2018, à 09h00, pendant laquelle nous célébreront également le 60ème anniversaire de la première Messe dans cette Paroisse.

Publié le 2018-10-05

Bénédiction de la construction d'un presbytère à Ambodibonara (District de Tamatave II Sud)

Le Jeudi 27 Septembre 2018 se tenait la bénédiction de la construction du presbytère à Ambodibonara Commune Rural de Fanandrana, Toamasina II. La cérémonie a été présidée par Son Eminence le Cardinal Désiré TSARAHAZANA, Archevêque de Toamasina assisté par le Père Cathérin, ancien responsable de ce poste missionnaire ainsi que les fidèles chrétiens locaux.

Il est à noter qu’Ambodibonara est le Chef-lieu d’un tout nouveau District dans le Diocèse de Toamasina, il s’agit du District de Tamatave II Sud. Il est formé de 31 communautés ecclésiales, Antsarimasina au Nord jusqu’à Ampasimadinika au Sud (sur la RN2 vers Antananarivo). Ambodibonanara a été choisi comme Chef-lieu de ce District, d’où cette construction, pour recevoir les prêtres qui vont desservir ce District missionnaire.

Dans son homélie, le Cardinal a souligné que pour construire une maison, il faut faire une fondation solide, afin que celle-là résiste aux intempéries et se tiendra debout très longtemps. Et c’est pareil pour les chrétiens qui forment une seule Eglise dans le Christ. Il faut que nous soyons solides et fermes dans notre foi pour que l’Eglise puisse résister aux intempéries de notre époque qui risquent de nous détruire.
Prions pour ce District, prions pour le Diocèse de Toamasina afin que chacun puisse vivre l’Evangile convenablement.

Publié le 2018-09-28

Fanambarana nataon'i Kardinaly Désiré TSARAHAZANA mikasika ny fiatrehana ny fifidiana

Faly miarahaba antsika mianakavy mandre ity fanambaràna ity ny tenako.

Eo anatrehan’ny fifidiana Filoham-pirenenea izay hatrehin’ny Firenentsika afaka volana vitsivitsy, dia tsapa fa efa mihomana sy mihetsiketsika fatratra amin’ny fanaovana fampielezan-kevitra ireo “kandida” ho amin’izany fifidiana izany.

Tsara anefa ny mampahafantatra, ho an’izay tsy mahalala, ary mamerimberina etoana ho an’izay efa naheno, fa ny Eglizy Katolika Romanina dia tsy manana kandidà ofisialy, ary tsy manolotra kandidà. Manaraka izany, raha misy Kandidà mampiasa ny sariko, ny anarako na ny an’ny Eveka rahalahy, atao fitaovana hampielezana hevitra amin’izao fifidianana izao, dia marihiko fa tsy nahazo fankatoavana avy aty aminay, ary tsy ankasitrahanay na oviana na oviana izany.

Adidintsika Malagasy ny mifidy izay olona heverintsika fa afaka hitondra amin’ny fampandrosoana ity Firenentsika ity . Koa manentana ny tsirairay ary ny tenako, mba hifidy ankahalalana izay olona hitany sy tsapany fa tena hanasoa sy hampivoatra marina ny Tanidrazana.

Eto am-pamaranana dia mitsodràno sy mirary soa ny vahoaka Malagasy tsy vaky volo ny tenako, ary mirary dia mirary mba ho ao anatin’ny fitoniana tanteraka sy mba ho eo ambany fitarihan’ny Andriamanitra, no hanatanterahana izany adidy masina izany ho an’ny Tanidrazana izany.

Natao teto Toamasina ny 05 aogositra 2018

Publié le 2018-09-06

Retour du Cardinal TSARAHAZANA : une véritable liesse populaire

Jeudi 12 Juillet 2018 à 9h50, un jet privé atterrit à l’aéroport Ambalamanasy de Toamasina, avec deux passager à bord : le Cardinal TSARAHAZANA et le Vicaire Général du Diocèse de Toamasina. Leur arrivé était prévu à 7h30 avec un vol de l’air Madagascar, pourtant celui-ci a été annulé sans avoir informé le Cardinal et son entourage. Il a fallu donc trouver un autre alternatif pour ne pas perturber le programme déjà mis en place pour son accueil et surtout pour ne pas décevoir l’immense foule qui était déjà sur place à 06h30 pour l’accueillir.

Depuis l’aéroport jusqu’à la Paroisse Cathédrale Saint Joseph, fidèles chrétiens, catholiques ou non, et même d’autres catégories de personnes vivant à Toamasina, sont sortis le long des routes pour accueillir et saluer le nouveau Cardinal de Madagascar.

Cette liesse populaire marque d’abord la joie d’avoir un cardinal avec les nombreuses années d’absence de cette personnalité pour Madagascar.

Puis, nous pouvons lire à travers cette joie aussi la fierté des Tamataviens de voir leur évêque, nommé Cardinal pour Madagascar.

Et il ne faut pas minimiser aussi l’attente de cette foule immense, qui met son espoir au nouveau Cardinal. Avec le contexte actuel de la pauvreté, de l’instabilité politique, de l’insécurité, de la corruption dans tous les domaines, les gens espèrent et croient fermement que ce Cardinal va apporter beaucoup pour changer et améliorer tout cela.

Une image qui nous a grandement frappée est celui d’un musulman, avec un drapeau malgache à la main, qui a suivi le cortège jusqu’à la paroisse cathédrale Saint Joseph.

Prions donc pour le Cardinal TSARAHAZANA afin qu’il puisse accomplir la volonté du Seigneur tout au long de sa vie.
T.O

Publié le 2018-07-13

Lire la suite des actualités