Village d'Andovoranto1 2 Ordination diaconnale à Andovoranto 03/12/20173 Ordination diaconnale à Andovoranto 03/12/20174 Maison d'accueil à Andovoranto, inaugurée le 02/12/20175 Andovoranto6 Chapelle et place entre la chapelle et la mer7 les nouveaux diacres félicités par leurs familles8 les diacres avant leur diaconnat9 Que la paix du Siegneur soit avec vous !10 Veillée de prière11 24785303_1625832407476161_2327294893949994185_o12
html5 slideshow by WOWSlider.com v8.8

Heure à Toamasina : Nombre total des visiteurs :

|| Radio Catholique Masôva en direct ||

La RCM sera bientôt disponible ici
RDB streaming

PAROLE DU JOUR

1ère lecture :
Certains s’adressaient aux gens de langue grecque pour leur annoncer la Bonne Nouvelle » (Ac 11, 19-26)
Lecture du livre des Actes des Apôtres
En ces jours-là, les frères dispersés par la tourmente qui se produisit lors de l’affaire d’Étienne allèrent jusqu’en Phénicie, puis à Chypre ......

Psaume :
Ps 86 (87), 1-3, 4-5, 6-7)
R/ Louez le Seigneur, tous les peuples ! ou : Alléluia ! (116, 1)

Elle est fondée sur les montagnes saintes.
Le Seigneur aime les portes de Sion
plus que toutes les demeures de Jacob.
Pour ta gloire on parle de toi, ville de Dieu !

« Je ci ......

2ème lecture :
......

Evangile :
Le Père et moi, nous sommes UN » (Jn 10, 22-30)
Alléluia. Alléluia. Mes brebis écoutent ma voix, dit le Seigneur ; moi, je les connais, et elles me suivent. Alléluia. (Jn 10, 27)
Évangile de Jésus Christ selon saint Jean
On célébrait la fête de la dédicace du Temple à Jérusalem. C’était l’hiver. Jésu ......

Actualités en image

Dégâts laissés par le cyclone AVA

Actualités en Vidéo

==> la Fête du Bon Pasteur 2018

L’Eglise universelle célèbre la fête du Christ Bon pasteur chaque quatrième dimanche de Pâques. Pour le diocèse de Toamasina, cette célébration, comme chaque année a été marquée par une Messe dans l’enceinte du Petit Séminaire Saint Paul Androranga. Elle a été présidée par le R.P Jean Aimé RAKOTOARIMISY, Vicaire Général du diocèse de Toamasina, en l’absence de l’archevêque, toujours retenu par la retraite des évêques de Madagascar qui a eu lieu à Antsirabe, ainsi que la funéraille de S.E Mgr Philibert RANDRIAMBOLOLONA, archevêque émérite de Fianarantsoa.

Dans son homélie, le Père Vicaire Général a souligné l’immenses travaux qui attendent les prêtres vu le nombre des chrétiens qui ne cessent d’augmenter. Par-là, il a insisté sur le fait qu’il faut que les prêtres suivent les pas de Jésus Christ Bon pasteur, qui a tant aimé ses brebis, les nourrir, les chérir et même mourir pour eux si cela est nécessaire.

La fête de Bon Pasteur est aussi une occasion pour tous les chrétiens du diocèse de Toamasina de donner des offrandes, des dons pour soutenir le petit séminaire Saint Paul Androranga, puisque l’année scolaire s’organise comme ceci, en ce qui concerne la subsistance des séminaristes : premier trimestre (subside venant de Rome), deuxième trimestre (économat du diocèse de Toamasina) troisième trimestre (les fidèles chrétiens).

Cette année a été marquée par l’augmentation du nombre des fidèles chrétiens, assistant à la messe et participant aux diverses activités en vue de subvenir le petit séminaire.

Publié le 2018-04-23

==> Echo de la Messe Chrismale 2018 à Mahanoro

Pour le diocèse de Toamasina, le Mercredi 21 mars 2018 à 18h00 a eu lieu la messe chrismale. Elle se déroulait dans l’Eglise Notre Dame de l’Assomption à Mahanoro. Dans son homélie, l’Archevêque s’adressait spécialement aux prêtres et diacres travaillant dans le diocèse, en leur soulignant l’importance de la cohésion et de la communion autour de l’évêque. Sans cela, il vain de propager la foi car la division est un contre-témoignage de l’évangélisation.

En partant de cela, la messe chrismale de cette année est spéciale vis-à-vis des précédentes car elle a été précédée par une série de réunion à travers laquelle les prêtres travaillant dans le diocèse prouvent leur communion avec l’évêque, de faire un partage d’expériences pastorales, de faire des échanges vis-à-vis de leur situation propre dans les districts, paroisses ou aumôneries.

Dans son discours d’ouverture, le 20 mars 2018, l’archevêque a insisté sur le fait que, dans l’accomplissement de l’immense effort d’évangélisation, la communion est la principale voie menant à la réussite. Malgré le tempérament divers de chacun, il est primordial de se comprendre réciproquement, de se pardonner et surtout de reconnaitre ses erreurs et de se demander pardon.

Chacun ne peut pas travailler tout seul, mais il lui faut toujours collaborer et avec ses confrères et avec les laïcs. Avec le contexte actuel que traverse le pays, en l’occurrence la prolifération de l’injustice et la corruption, il faut que tous soient solidaires, il faut que tous collaborent et travaillent ensemble pour éradiquer ces fléaux qui entrainent la destruction totale de notre pays.

C’était aussi une occasion pour l’archevêque de mettre au point les grands projets du diocèse à savoir la mise en place des pilonnes pour la Radio Catholique Masôva afin qu’elle couvre toute l’étendue du diocèse, la construction d’un hôpital, d’une église à Botanique (Toamasina), d’un presbytère à Ampasimadinika, des bâtiments destinés à l’autofinancement du diocèse et sans oublier la relocalisation du centre catéchétique St Vincent de Paul vers Antsiramandroso dès cette année même.

La rencontre entre les prêtres était aussi une grande occasion de discuter sur les divers sujets brulants touchant la vie de l’Eglise dans le diocèse et même au niveau national, à savoir les nombreux litiges fonciers, la béatification de Lucien BOTOVASOA, la JMJ-MADA IX à Mahajanga et la formation permanente des prêtres qui aura lieu entre 22 – 28 Juillet 2018 et 18 – 22 Octobre 2018.

Les chrétiens du district de Mahanoro sont très satisfaits et contents car c’est la première fois qu’ils voyaient tant de prêtre (01 évêque, 54 prêtres et 3 diacres) à célébrer ensemble la messe chez eux et surtout la messe chrismale qu’ils n’ont jamais eu l’occasion d’assister. L’évènement a été clôturé par un repas familial et fraternel.
(T.O)

Publié le 2018-03-24

==> Passage du cyclone AVA : Toamasina ravagé à 90%

"Toamasina serait détruit à 90% suite au passage du cyclone Ava", a annoncé le préfet de Toamasina, Cyrille Benandrasana. Le littoral Est n'a effectivement pas été épargné par cette tempête tropicale puisqu'il se trouvait en plein sur sa trajectoire. Accompagné par du vent moyen de 150 km/h, alterné par des rafales de 205 km/h, dans un rayon de 37 km autour de son centre et engendrant de fortes pluies, Ava aura été particulièrement dévastateur.
Le Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes déplore la destruction de nombreuses cases, des coupures d'électricité, les poteaux ainsi que les lignes électriques ayant été balayés par le vent, les bas quartiers sont en proie de la montée des eaux et de nombreux infrastructures publiques sont endommagées.
Face à ce constat, l'Etat devra mettre en oeuvre des dispositions afin d'aider la population sinistrée surtout les plus vulnérables, ce qui nécessite aussi l'aide venant des personnes de bonne volonté. (Ma-laza et T.O)

Publié le 2018-01-11
Lire la suite des actualités